FORGOT YOUR DETAILS?

Remise en route d’une Motobécane 51 V

by / mardi, 26 mai 2020 / Published in L'actu de l'Atelier, Nos restaurations

Découvert sans allumage dans un lot de cycles en vente, ce 51V blanc a tout de suite attiré l’attention de mon client.

Dans un très bon jus d’origine, cet utilitaire reste assez rare en très bon état, il a souvent été employé comme « bête à tout faire » et on les retrouve aujourd’hui à bout de souffle.

Doté d’un moteur à clapets, le 51 est apparu en 1978. Il est « mastoc » avec ses caches en plastiques entourant le réservoir, un grand porte bagages, une boite à outil volumineuse et surtout une selle dite « Pouf » très confortable.

Dès sa mise sur la marché, les ventes de 51 explosent, les « roule toujours » ont trouvé le successeur de l’increvable bleue mais avec le nouveau moteur AV10, on retourne aussi plus de puissance et de « modernité ».

Apparu à l’origine en vert pomme, il va se décliner en plusieurs couleurs : bleu, orange et  blanc comme celui que nous avons récupéré. Il se déclinera aussi en moules versions : S, VS, VL, VLC selon son degré de finitions, suspensions, clignotants etc….

Pour revenir à notre modèle, le cahier des charges du client était clair :

  1. le remettre en route,
  2. vérifier la partie mécanique et la sécurité de la partie cycle,
  3. l’améliorer légèrement pour qu’il puisse faire des « road trips » avec et donc tracter une petite remorque et avoir de grosses sacoches.

Le premier point a été rapidement résolu par la greffe d’un plateau d’allumage classique à rupteurs doté du condensateur électronique ATV. On était en accord avec le client : remontage d’un allumage classique bien réglé, 100 fois plus sûr en longue balade qu’un électronique refabriqué, facile à réparer de partout et avec peu d’outils. L’ajout du condensateur électronique est un plus qui évitera 80 % des pannes éventuelles de l’allumage.

Réviser le moteur, le vérifier a pris un peu plus de temps mais l’état général étant très bon, cela a plus été une simple partie de vérification que de réelles réparations. Seules les parties « consommables » ont ainsi été remplacées par du neuf : câbles, mâchoires de frein, courroie et bien sûr les inévitables Silentblocs blocs de haut et de bas moteur !  Le carburateur a été soigneusement  démonté, ultrasonné et ses joints changés avant de retrouver sa place. Toute la partie électrique a été vérifiée pour que tout fonctionne : phare, feu, Klaxon….

Pour l’amélioration on a d’abord monté des pneus de plus grosse section. Cela permettra de plus « charger » la monture tout en gardant confort et équilibre. Dans un second temps on a également greffé à ce modèle « bas de gamme » un compteur kilométrique permettant de mieux gérer les étapes d’un road trip mais aussi ne pas passer à côté des périodes de « révision » de la machine. Enfin la pose d’un « crochet » d’attelage de type « remorque décathlon » a été réalisé pour pouvoir tracter une petite remorque sans effort.

Le résultat est très satisfaisant et les premières longues sorties (sans doute cet été ?) nous permettront de voir si tout st ok et, sans doute, de peaufiner certains points en fonction de l’utilisation.

Et une de plus sur la route !

#1de+surroute !

La vidéo de cette remise en route est ici :

REMISE EN ROUTE 51V

Bon visionnage et n’oubliez pas de liker, partager et de vous abonner à notre chaine !

Laisser un commentaire

TOP