FORGOT YOUR DETAILS?

Le 5000 blanc de Laurent F

by / dimanche, 25 août 2019 / Published in L'actu de l'Atelier

L’histoire de ce 5000 a commencé par l’apport d’un cadre à repeindre.

Tout a donc été refait à neuf : décapage chimique, microbillage et peinture thermolaquée blanche et noire pour ce petit 500 blanc Névé.

Puis Laurent est venu chercher ses pièces et a remonter son cyclo.

Après quelques essais, le moteur n’était pas à son goût et il est revenu à l’Atelier pour lui faire une remise en forme.

Passage en préparation 2, le moteur est reparti pour une nouvelle jeunesse.

Après avoir repris sa place sur le cadre, le résultat final est superbe :

Je laisse Laurent donner son avis :

« Quelques nouvelles de mon solex que je n’avais pas pu ré essayer depuis votre dernier mail. En fait je n’ai rien de spécial à rajouter il marche toujours très bien. Impécable pour se ballader sur les petites routes, très bonne vitesse de croisière et d’ailleurs je reste la plupart du temps en basse vitesse de manière à profiter de ma ballade et je n’utilise la haute vitesse que dans les montées où je n’ai jamais besoin de pédaler. Je n’ai que le ralenti qui à du mal à se maintenir ce qui m’occasionne des calages intempestifs.
Pour le reste j’ai terminé le remontage , je l’ai immatriculé et il ne me manque plus qu’une sacoche mais que je vais recevoir une bientôt. Le résultat est très joli. »

Impeccable donc !

Le conseil de l’Atelier pour le ralenti est de faire tendre le câble de gaz, moteur posé sur la roue.
Ensuite, il faut que le câble soit tendu pour que le boisseau se referme un peu mais pas trop.
Si le câble est trop tendu, le ralenti est moins « haut » et le Solex a tendance à caler, surtout lorsqu’il bénéficie d’une légère « préparation » car il a besoin de plus d’essence pour tourner.

Laisser un commentaire

TOP