FORGOT YOUR DETAILS?

0

Solex 45 à roues de 650

by / jeudi, 25 janvier 2018 / Published in Nos restaurations

Modèle : Solex 45 à roues de 650

Histoire : C’est l’un des premiers modèles de Solex, produit de mai 1946 à Juin 1951.

Ce Solex 45 à roues de 650, bien conservé, date de 1947.

 

Options : Faisant partie des premiers modèles produits, il ne dispose d’aucune option et donc aucune béquille qui était… une option !

Travaux à effectuer :

Ce Solex 45 a la particularité d’avoir été acheté neuf par son actuel propriétaire.

Désireux de le revoir tourner, le challenge était de ne pas se lancer dans une restauration « à neuf » mais bien dans une restauration respectant le jus d’origine de ce Solex 45. Les traces du temps passé resteront donc et les pièces qui manquent devront être trouvées dans le même « jus » pour ne pas « trancher » avec le reste.

Etalée sur 4 mois, cette restauration s’est donc focalisée sur

  • la restauration du cadre en préservant le jus d’origine et notamment les splendides filets rouge et blanc d’époque,
  • la remise en état intégral du moteur en utilisant d’anciennes pièces, tout en fiabilisant l’ensemble,
  • le décrassage et Polish de la « carrosserie' » pour redonner un peu d’éclat,
  • Le changement de l’intégralité des pièces d’usure pour une sécurité maximale (pneus, gaines, câbles, freins…),
  • La remise en forme du moteur en privilégiant les pièces d’origine : vilebrequin à masselottes rapportées, réfection du carburateur premier modèle, etc..
  • Enfin il a fallu réaliser un ensemble de pièces manquantes notamment le système de décompression (absent et remplacé par une manette de mob au guidon).

Chronologie :

  • démontage intégral du moteur et réfection à neuf,
  • nettoyage du cadre au nettoyeur vapeur puis à la main pour décrassage
  • remontage de l’ensemble avec des consommables neufs,
  • réglage de la partie cycle, notamment de la roue arrière qui. n’était pas d’origine car provenant sans doute d’un ancien vélo « randonneur »
  • réglage et rodage du moteur en statique puis sur le banc d’essai.

 

Difficultés :

elles ont été assez nombreuses car les pièces de ce genre de cyclo sont très rares et il faut savoir composer avec ce que l’on a ou ce que l’on trouve.

  • les premiers modèles de carburateur sont rares et il n’était pas question de le remplacer par un 7LI plus récent. L’ancien carburateur a donc été entièrement démonté et nettoyé. Certains inserts d’alésage étant partis, il a fallu les refaire. Enfin le remontage a permis d’assurer un maximum d’étanchéité.
  • Le vilebrequin à masselottes rapportées étant fendu, ils fallu en trouver un d’occasion. Les roulements d’origine, rotulés mais hélas HS ont été remplacés par des roulements neufs en RS, le galet a été nettoyé et ses « Silentblocs » en « cuir » refaits
  • la pompe à essence a été entièrement refaite également pour une aspiration maximale
  • le système de décompression, absent, a été, entière réalisé à partir d’un modèle que je possédais. Il est aujourd’hui totalement opérationnel comme au premier jour.
  • L’allumage é été entièrement fiabilisé (Condo électronique) est contrôlé. Il est ainsi apparu que le linguet des rupteurs avait vécu et était trop « souple » occasionnant ainsi des ratés et l’impossibilité de « monter dans les tours ». Son changement par un modèle renforcé a réglé ce problème. Naturellement bougie, fil de bougie et capuchon sont neufs.
  • Enfin, grosse difficulté pour trouver des pneus lignés en 650…. la dernière refabrication est épuisée (vu la qualité ce n’est pas bien grave) et, heureusement, nos amis asiatiques ont encore ce genre de pneu pour leur vélos à grandes roues. Ce genre de pneu n’est pas recommandé pour des hautes vitesses (pas de tringles) mais c’est largement suffisant pour un 45.

A la conduite, que dire ? le Solex 45 c’est la bicyclette qui roule toute seule..ou presque 🙂

Avec un petit bruit très doux, le moteur vous assiste doucement mais la moindre pente sollicitera vos mollets.

Toutefois, la position de conduite, très typé vélo, vous permet de pédaler avec un grand confort.

Mais au delà de la route, je sais que celui-ci sera conservé avec soin, notamment pour l’exposition.

Un petit diaporama pour finir mais aussi  deux vidéos.

La première est un passage au banc. Chaque cyclo restauré passe ainsi au banc, cela permet de peaufiner les réglages. Notez qu’ici, le cyclo fonctionne avec une roue « de prêt » bien voilée 🙂

La seconde est un réglage en statique du moteur, cela permet de vérifier les éventuelles prises d’air, fuites d’essence et autres.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Solex 45 à roues de 650

Passage au banc Solex 45
Réglage en statique d'un moteur de Solex 45
TOP