FORGOT YOUR DETAILS?

Restauration moteur Solex : une image vaut mieux que des mots

by / mercredi, 12 avril 2017 / Published in L'actu de l'Atelier

Beaucoup d’entre vous me demandent ce qu’apporte vraiment une restauration moteur pour un Solex.

Est-ce utile de dépenser autant ?

Cela donne quoi au final ?

Si je le fais moi même, cela ira aussi bien ?

les pièces sont toutes les mêmes  de toute façon?   etc etc…

Je répond généralement sur ces points :

  1. le coût des bonnes pièces est assez élevé, pour un Solex comme pour une voiture ancienne. On peut avoir du » pas cher » mais il ne faut pas s’attendre à grand chose.
  2. on ne « gonfle » pas un moteur de Solex. Un Solex est un engin de 50 ans conçu pour rouler entre 30 et 40 kms/heure. Cette conception même rend dangereux toute préparation totalement débridée… un bris de volant magnétique à grande vitesse peut faire mal, très mal ! Sans compter une simple cassure de tête de bielle, d’explosion du galet et j’en passe et des meilleures… il faut rester prudent ET conscient des limites de nos vieilles machines.
  3. Monter une pièce performante ne sert à rien si on bâcle  le reste et c’est tout l’objet de la préparation que l’on apporte à l’Atelier. Un moulin en pleine santé c’est un moulin avec des pièces performantes et fiables mais le tout doit être monté dans un ensemble cohérent et peaufiné. Certains s’étonnent que je passe un heure à préparer une pompe à essence … mais à quoi sert un beau cylindre sans une bonne alimentation, sans prise d’air sur le circuit d’essence, sans aucune fuite ? Et bien à pas grand chose !
  4. Enfin un moteur de Solex, cela paraît simple de prime abord mais sa métrologie et les outils nécessaires pour un bon démontage/remontage ne sont pas facilement disponibles ou, en tout cas, prohibitif pour un seul moteur. Et l’utilisation d’outils inadaptés entrainent souvent de la casse et donc des pièces à remplacer.
  5. Dernier point, un Solex c’est ..un vélo avec un moteur. Il faut aussi bien soigner la partie cycle que le moteur ! Si les moyeux de roue sont HS ou mal serrés, si les freins frottent, si la partie cycle n’est pas alignée etc etc et bien .. même avec un excellent moteur, vos performances seront moyennes. L’Atelier s’occupe soigneusement de cet ensemble « cycle » dans ses restaurations.

Mais tout cela, c’est du blabla et il m’a semblé plus « parlant » de vous faire deux petites vidéos pour vous montrer l’efficacité d’une préparation moteur à l’Atelier.

J’ai profité d’un récent rassemblement de Solex pour filmer mon 3800 Bicolore série limitée « pie » en action.

Sur chaque vidéo, le Solex concerné est piloté par Cathy avec un sac à dos rouge et un casque beige.

Il faut savoir que ce Solex fonctionne aussi vite que les « classiques » sans accélérer. Une fois la poignée de gaz en grand..vous appréciez le résultat.

Cette marge de « puissance » n’est pas là pour faire de vous le « kéké » du groupe mais elle est bien utile pour rouler pépère, pour effacer quelques kilos en trop 🙂  pour plus de sécurité sur une route à forte circulation, moins solliciter vos articulations  ou pour aborder de sérieuses montées sans crainte.

Justement la seconde vidéo montre ses aptitudes en montée. Vous constaterez que tout le monde pédale ou presque sauf le 3800 de l’Atelier, et, dans le second cas, il monte sagement sur lie couple malgré le « bouchon » formé par les autres cyclos qui avancent moins vite

 

ACTION !

Je pense avoir répondu à une bonne partie de vos questions 😉

Mais n’hésitez pas, les commentaires et/ou le formulaire de contact sont là pour cela !

Laisser un commentaire

Vitesse de croisière
Aptitude en montée
TOP